A la grand-mère que tu ne connaitras jamais vraiment …

Cela fait quelques années que maman n’est plus vraiment là, que ce n’est plus la maman que je connais.

On parle de démence sénile (elle qui fait encore si jeune..), d’Alzheimer ou de dégénérescence des facultés cognitives. Peu importe le nom. Peu importe la cause. Maman n’est plus vraiment là.

Et en perdant peu à peu ma mère, je perds une grand-mère pour toi.

Tu ne connaitras jamais l’odeur de sa peau, la douceur de ses baisers, elle qui aimait tant les bébés

Tu n’écouteras pas ses histoires, elle qui passait des heures à en lire et à en inventer.

Tu ne seras pas réconfortée dans ses bras, en cas de bobos ou de gros chagrins.

Tu ne goûteras jamais son gâteau au chocolat, elle, qui pouvait nourrir tes cousins et cousines exclusivement de cela (après tout, c’était les vacances !)

Mais je te promets de te rendre ses baisers, ses câlins et sa tendresse. De faire des orgies de chocolat. Des journées en pyjama. De t’offrir manèges et barbes à papa. Et p’têtre même qu’on ne se lavera pas les dents. (mais chut, on ne le dira pas à ton papa).

Et tant pis si on dit que je te gâte trop !

Je te parlerai d’elle, de la maman qu’elle a été, de la super grand-mère qu’elle fut pour ton cousin et ta cousine, de celle qu’elle aurait pu être pour toi.

De ta ressemblance avec elle.

IMG_1660Car ta grand-mère n’est plus vraiment là …

Commentaire(s)

commentaire(s)