A ma mère, à mes filles

Cela fait un petit moment que je n’ai pas écrit sur le blog… je n’ai trouvé ni le temps, ni l’énergie ces dernières semaines, emportée par la tristesse. Car voilà, ma maman s’en est allée.

Il y a quelque temps j’écrivais sur ce blog, à ma fille Gabrielle, en lui parlant de sa grand-mère qu’elle ne connaitrait jamais vraiment. Aujourd’hui, je m’adresse aussi à Valentine, née quelques semaines auparavant et que ma mère n’aura malheureusement jamais vue. Quand la vie et la mort se côtoient d’aussi près, faut-il y voir un signe ?

Ce sera toujours un déchirement que mes filles n’aient pu connaitre leur grand-mère. Mais maintenant, je sais qu’elle veille sur elles, sur nous. Que ses petites-filles (et leurs cousins) grandiront sous son regard bienveillant et protecteur. Et peut-être, retrouverai-je parfois dans leurs gestes, leurs expressions, un peu d’elle. Alors, ça me fera sourire. Alors, je saurai que ma mère n’est pas loin. Alors, je lui dirai merci. Merci pour tout l’amour qu’elle nous a prodigué enfant et qu’aujourd’hui, malgré la peine, malgré la douleur, j’ai la force de transmettre à mes filles. Mes filles, qui sont, elles, tellement dans la vie et dont elle aurait été si fière.

Maman, merci pour tout. Tu peux partir sereinement, la relève est assurée !

Retrouvez maintenant motherblogger sur facebook !

Soyez averti de la mise en ligne de nouveaux articles en vous inscrivant à la newsletter ici !

 

Commentaire(s)

commentaire(s)