Le buffet de fête de fin d’année !

 

 

Ça y est, le jour tant attendu est arrivé. Le premier jour des soldes ? Le concert de Céline Dion ? La nouvelle saison de Game of Thrones ?

NON.

Le jour de ma première fête de fin d’année de la crèche !!!!

Je me réveille, excitée comme une puce, toute impatiente d’être le soir même. Mais avec cela, son lot d’angoisses. POURQUOI JE ME SUIS INSCRITE POUR FAIRE UNE TARTE SALÉE ?????

H-5 : qu’est-ce que je prépare ? Une quiche ? Une tarte aux courgettes ? Une tarte aux poireaux ? Une tarte aux … Ah bah, non, en fait je sais faire que ça. Arghhhh, mais pourquoi je n’ai pas signé pour un gâteau au chocolat ???????

H-2, je me lance dans la préparation. Je sors la pâte. Elle est périmée. De plusieurs jours. Ouf, j’en ai une de secours, prévu pour un dîner avec des copains. S’ensuit un vrai questionnement : Faut-il mieux empoisonner nos potes OU des enfants de 2,5 ans et leurs parents ? Je décide d’intoxiquer les potes. C’est ma première fête de fin d’année après tout !

H-1, je sors la tarte du four. Elle est PAR-FAITE, dorée à souhait. Bree Van de Kamp peut aller se rhabiller. Mais le doute m’habite : euuuh, les poireaux, c’était peut-être pas une si bonne idée pour des enfants …

Heure H, j’arrive à la fête. Un immense banquet est dressé : des fraises tagadas côtoient des sucettes au chocolat. Les financiers parsemées de M&mS ont pour voisin des chips et des melons … Les tomates cerises fricotent avec les « tucs ». Que j’ai l’air tarte avec ma quiche aux poireaux !

Et soudain, je les vois. Les autres quiches. Une bouffée d’angoisse me submerge. Elles sont toutes parfaitement présentées, en carrés totalement symétriques… Première erreur de novice : JE N’AI PAS PENSE A PRE-DECOUPER MA TARTE !!!!! J’attrape un couteau (en plastique) et me lance donc dans ce qui pourrait ressembler à un dépeçage. Résultat : 8 parts totalement disproportionnées et pas du tout « kids friendly ». La directrice passe à ce moment : « ah merci beaucoup de nous aider à faire le service madame ». Euh, mais moi après, je voulais juste aller me fumer une clope, en fait….

Je repose vite mon « œuvre » et me met de l’autre côté de la salle., aux aguets. Les enfants et les adultes se jettent sur les bonbons et les gâteaux apéros. Je jette un coup d’œil. Ma tarte reste désespérément intacte.

La crise de tachycardie n’est pas loin. ET SI PERSONNE NE LA GOUTAIT ?????

30 minutes plus tard et après une stratégie élaborée avec soin, j’ose m’aventurer de l’autre côté du buffet, bien déterminée à engloutir la moitié de ma tarte et à planquer l’autre partie dans mon sac.

Et là, que vois-je ??? MIRACLE : ma tarte a été entièrement mangée ! Il ne reste que des miettes !!!!!!!!!! Je roule des mécaniques et m’en vais récupérer le plat, fière comme un paon.

A ce moment-là, je croise un papa qui lance à sa femme : « pffff personne n’a goûté ma tarte aux pommes ! »

Je le regarde, compatissante. Allez, on va la goûter nous cette tarte aux pommes (délicieuse au demeurant) !

Je préviens, l’année prochaine, c’est PICARD !

Retrouvez maintenant motherblogger sur facebook !

Soyez averti de la mise en ligne de nouveaux articles en vous inscrivant à la newsletter ici !

Enregistrer

Enregistrer

Commentaire(s)

commentaire(s)