Les 10 choses que je ferais différemment la prochaine fois

Évidemment, je suis la plus heureuse, évidemment je suis dans une période de félicité absolue en attendant petit bout… Je me rends bien compte de notre chance et attends son arrivée avec impatience.

Mais, la prochaine fois, il y a peut-être certaines choses, que je ferais … légèrement différemment

1-Demander le sexe à la première écho

On a voulu jouer. On a perdu

Et pourtant l’échographe nous avait prévenus : « A ce stade, il y a 30% d’erreur, le sexe du BB n’étant pas encore formé. Seule l’inclinaison du bourgeon génital donne une indication quant au sexe du bébé. Une indication donc. Vous voulez quand même savoir ? »

« Oui, oui, c’est juste pour avoir une idée. On connaît la marge d’erreur. Promis, on ne se projettera pas. »

Vous l ‘avez donc compris : à la deuxième écho, notre enfant a « changé de sexe ». Un choc (relatif certes mais petit choc quand même)… Comme promis, on ne s’était pas projetés : on avait juste trouvé le prénom, le surnom et acheté des fringues (de 0 à 18 ans.)

Résultat des courses : on a décidé de garder le sexe secret … au cas où ça change encore une fois !

2-Commander un virgin mojito

cocktail_119

Voir article « les annonces ratées »

 

3-Tomber enceinte en avril

Pourquoi c’est nul* ? Parce qu’avec avril vient le printemps et les premier apéros. Parce qu’il y a les ponts de mai et les WE potes, parce qu’il y a les vacances et barbecues. Les mariages et les fiançailles.

Au début et avant les 3 mois « de précaution », on doit faire semblant de boire alors qu’on est sollicités de toute part. Seule compensation : voir que notre mec ne tient pas les kirs cassis et bourrer la gueule de nos copines qui sont dans la confidence, en nous/les resservant à gogo.

Et une fois que c’est officiel et alors que tout le monde trinque au rosé et au champagne, on est encore en train d’hésiter entre un Coca (trop sucré) et une menthe à l’eau (trop régressive) et à surveiller la cuisson des chipolatas.

Et puis un bébé conçu en avril, ça fait :

un congé mat’ en novembre … trop bon de rester au chaud sous un plaid en mangeant des chouquettes mais gros risque de prise de poids non maitrisée !

un bébé né en décembre. Évidemment, ce sera le plus des cadeaux de Noël (pour nous) et des cadeaux en moins à prévoir pour les anniversaires. Mais, entre nous, c’est un peu naze d’avoir Noel et son anniversaire en même temps, non ? (à noter je prends les témoignages de tous ces courageux Sagittaire et Capricorne : comment le vivez-vous au quotidien ?).

Alors, j’ai bien réfléchi, mesdames, et j’ai la solution : il faut tomber enceinte en SEPTEMBRE.

A vous les apéros de l’été. Vous éviterez de vous faire griller les 3 premiers mois en prétextant une petite détox de rentrée, tout à fait légitime après tous vos excès. L’annonce en décembre au moment des fêtes ravira famille et amis. Et puis ça nous fait un joli BB de mai (et un congé mat’ au moment des premiers rayons de soleil !) et une reprise du boulot en septembre (si vous vous débrouilliez bien) et donc potentiellement une place en crèche !

Alors ? C’est pas le plan parfait ?

Maintenant il faut simplement viser juste.

*bien sûr, tout ceci est à prendre au 2eme degré, la grossesse est une chose merveiiiiiiilleuse, et tous les moments sont beaux, bla bla bla, et j’ai beaucoup de chance que ça arrive, quelle que soit la saison, bla bla bla,… »

 4- Ne pas être immunisée contre la toxo

Bon, vous me direz, je n’y peux pas grand chose, surtout après avoir eu des chats pendant toute mon enfance et fait un tour du monde il y a 2 ans … (je vous ai déjà dit que j’avais fait un tour du monde).

Mais puisqu’il faut prendre les choses en main, après mon accouchement, la décision est prise : je vais bouffer de la terre et changer les litières à mains nues. Parfaitement madame, A MAINS NUES !

5- Croire que je ne prendrai pas le congé patho

En mode Warrior et ayant une formation que je voulais finir, je pensais que je pourrais retarder de quelques jours le début de mon congé maternité, le congé patho n’étant même pas envisageable

Un bébé un peu trop menu à la 3ème écho aura eu raison de mes bonnes résolutions.

10 jours de repos, de siestes, d’émissions sur TF1 (mais pourquoi personne ne m’avait parlé de 4 mariages pour une lune de miel ??!!), je n’ai définitivement aucun regret !

6-  Demander à mes potes de choisir le nom de ce blog

Car, même si gros gros fou-rires pendant le brainstorming, Pas sure que « Heureusement il y a Foetus, FOE-TUS », « mère-douille » et « ombili-cool » répondent totalement au brief initial.

Finalement, ce sera Lucie G qui trouvera la solution avec ce nom, simple et efficace, motherblogger. Merci Lucie !

7- Manger pour 21489273_10152912715335628_2579092656443024184_n

Et me faire un paquet de M&M’s, (150g), un paquet de cookies Bonne Maman et 100g de chouquettes en moins de 1h.

Et comme après une bonne cuite, la tête dans les toilettes, promettre qu’on ne recommencera jamais.

Et recommencer.

8- Aller chez H&M acheter mes fringues de grossesse

Et, pour une raison obscure, repartir toujours avec le même jean (même taille, même couleur).

9- Choisir ce père-là

10- Faire la blague sur le père (voir 9/)

Pardon, chéri mais je n’avais pas de chute à mon article. Argh, que veux-tu l’art avant tout !!!!

Bien sûr que t’es le meilleur des papas à venir … (mais je l’écris en police 5, sinon c’est vraiment trop cucul)

Retrouvez maintenant motherblogger sur facebook !

Soyez averti de la mise en ligne de nouveaux articles en vous inscrivant à la newsletter ici !

Commentaire(s)

commentaire(s)

One thought on “Les 10 choses que je ferais différemment la prochaine fois

Comments are closed.