Premier mariage avec bébé !

Retour sur le premier mariage de copains avec notre fille de 6 mois !

PREMIER MARIAGE AVEC BEBE

LA MESSE

On s’installe tout au fond et sur les côtés, histoire de pouvoir s’échapper en cas de cris intempestifs en plein milieu de l’échange des consentements. Et on fait bien ! Gabrielle, qui est d’excellente humeur, teste sa voix et fait des vocalises dès l’entrée de la mariée. Les rangs de devant se retournent en souriant, je suis mortifiée, mais je ne vais pas la bâillonner cette enfant ! Heureusement elle a un compagnon de jeu, qui a 1 semaine de différence. On met les poussettes l’une en face de l’autre, et voilà que ça papote, ca bavouille, ca gazouille et ça se lance des regards énamourés. Avec la mère, on fait des projets d’avenir, on les voit déjà mariés. Les rangs de devant se retournent en fronçant des sourcils, cette fois, ce n’est pas à cause des cris des enfants…

Au fil de la cérémonie, les parents avec enfants se retrouvent tous derrière à faire des tours de poussette pour calmer les uns ; à sortir des jeux pour occuper les autres. On dirait un jardin d’enfants improvisé. Les parents, solidaires, se regardent mi-résignés, mi-complices.

12h15 pétantes, c’est l’heure du bib. Ça commence à chouiner (en canon, les uns après les autres, une vraie chorale !). On s’éclipse discrètement avec la mère du futur époux de Gabrielle et on donne le déjeuner dans un resto sur la place de l’église. En 12 minutes, petits pots, biberons, langes et bavoirs jonchent la table. On est à deux doigts de l’accident de purée de sur nos robes de soirées …

On attend la sortie avec un petit café, on est aux meilleures loges pour crier « vive les mariés ! »

 

LE COCKTAIL

Nous sommes accueillis sur le lieu de réception par 4 charmantes jeunes femmes qui s’avèrent être les babysitters pour la soirée. Elles nous proposent de s’occuper de Gabrielle.

– Mais genre maintenant ? Et pour toute la soirée ? Et sans horaire de fin ? Et y a une salle exprès pour les bébés ?

Elles ont à peine le temps de me répondre que j’ai déjà lâché poussette, biberon et enfant et suis partie en courant me chercher une petite coupe !

Bon le truc que je n’avais pas prévu c’est que ma fille épuisée par la journée et ses 2 siestes zappées, se mettrait à hurler devant la nounou. Je finis par lui donner son biberon, en me faisant régulièrement ravitailler en coupes de champagne. Une gorgée pour bébé, une gorgée pour maman ….

A 19h45, je confie Gabrielle aux babysitters, c’est la première à se coucher !

 

LA SOIRÉE

Au début du dîner, je regarde régulièrement mon portable pour vérifier que tout se passe bien. Coups d’œil qui s’espacent de plus en plus, au fur et à mesure que les bouteilles se vident et que les chansons s’enchainent. On va quand même sur place une ou deux fois avec le papa pour faire le point avec les babysitters. Pour retrouver la salle c’est facile, il suffit de suivre les cris des enfants (les « grands » sont gardés à côté), dont le niveau de décibels ferait presque de l’ombre à notre soirée. Gabrielle, elle, dort, imperturbable.

A 1h15, on tombe sur une babysitter qui nous cherche partout. « Euh là, il faut aller chercher votre fille… »

« Ah bon, il y a un problème ? »

« Ben non, mais nous on a fini notre soirée. »

« Me dites pas que c’est la dernière »

« …. »

Et effectivement, son petit lit parapluie est tout seul au milieu de la grande salle vide. Petite pointe de culpabilité (qui ressemble, j’imagine, à celle que peuvent ressentir les parents qui vont régulièrement chercher leur enfant en dernier à la crèche). On la transporte tout doucement, elle se réveille et sourit à tout le monde sur le chemin (quelle mondaine !). On la dépose dans notre chambre. Elle se rendort. Et nous… ben on retourne danser !

On retrouve des gens de la soirée qui nous demandent où on était. Quand on dit qu’on est allés coucher notre fille, ils nous regardent avec des gros yeux « mais vous avez un bébé de 6 mois, vous ?? Ben dis-donc ça se voit pas !!!! »…

Je l’ai pris comme un compliment ! (j’sais pas si j’aurais dû !)

 

LE BRUNCH DU LENDEMAIN

Après une grasse mat’ tout à fait raisonnable (notre fille s’est réveillée à 9h30 !! Quand je vous dis qu’elle est parfaite…), et pour la première fois de l’histoire des mariages, nous sommes arrivés les premiers sur le lieu du brunch ! Les PRE-MIERS ! Foisonnement de viennoiseries, charcuteries, fruits et fromages … Ca ressemble donc à ça un brunch quand on n’arrive pas avec 2h de retard ???

 

LE DIMANCHE SOIR

Inexistant. On s’est endormis, il faisait encore jour. On n’a plus 20 ans, hein ….

En conclusion : merci merci merci merci aux mariés pour avoir eu l’extrême gentillesse de prévoir des babysitters pour tous les parents ! On a pu bien en profiter tout en passant de chouettes moments avec notre choupette !

 

Retrouvez maintenant motherblogger sur facebook !

Soyez averti de la mise en ligne de nouveaux articles en vous inscrivant à la newsletter ici !