Le sport, mon bébé et moi ….

39734503_sCela fait 17 mois que je n’ai pas fait de sport (mis à part un double au tennis pendant les vacances entre 2 apéros parce qu’il manquait un joueur et que par un malheureux hasard, j’avais des baskets).

Mais comment est-ce possible me direz-vous ? Et bien c’est très simple : le jour où j’ai appris que j’étais enceinte, j’ai aussitôt décidé d’arrêter le sport. Et oui, en tant que future mère responsable, je ne voulais prendre aucun risque pour le petit bout de vie qui grandissait en moi (pour l’arrêt de la clope et de la picole, il m’aura fallu 48h de plus). Bon on ne peut pas dire que j’étais une grande sportive AVANT. D’ailleurs, personne n’a remarqué que j’avais arrêté .. Mais quand même, c’était une question de principe. Il en faut du mental pour NE PAS commencer !!!
Pendant ma grossesse, à part une tentative d’aquagym et quelques cours de yoga prénatal, c’était repos complet !!! Je misais sur l’équation maman reposée = bébé reposé !
Ça fait 8 mois que j’ai accouché et NON, je n’ai pas repris une quelconque activité .. « La faute à » une certaine rééducation du périnée jamais terminée.

Mais alors d’où vient cette silhouette de rêve devez-vous vous demander ? Si si, vous vous posez la question, je le vois bien. Et bien c’est très simple, avoir un bébé suffit pour se galber les jambes et travailler les abdos.. La preuve ci-dessous !

LES BICEPS
Porter ma fille de 7kgs avec un seul bras pendant que, de l’autre, je prépare le biberon, gravir les escaliers du métro avec la poussette (heureusement que les gens ne m’aident pas, ce serait beaucoup moins efficace sinon), jouer a l’avion (ca commence par « c’est qui le bebe qui vole ??? » Et ca se termine par « Et c’est qui la maman qui n’a plus de bras ??? ») me permettent de muscler les bras et les épaules en finesse (ou presque)

Équivaut à : 10 séances d’haltères ou a une ballade en canoë !

 

LE COMBO CUISSES-ABDOS-FESSIERS
Depuis que ma fille a appris à attraper des objets (ohhhh regarde elle tient son biberon, elle est trop intelligente), elle a aussi appris à les jeter par terre (ohhhh regarde, elle a jeté son biberon, elle est trop ch—–). Qu’à cela ne tienne, voici l’occasion idéale pour travailler mes cuisses-abdos-fessiers : on plie les jambes quand on se baisse pour ramasser ledit objet et on serre les fesses et le ventre pour se relever.

Équivaut à : 1 heure de cours abdos-fessiers par semaine (avec la satisfaction supplémentaire de retrouver sa chaussette droite oubliée sous le canapé)

 

LE PALPER ROULER
Ma fille adore découvrir les choses, les toucher, les attraper (voir plus haut). Mes cuisses ne font pas exception : des qu’elle est sur mes genoux, elle en profite pour me les agripper et les malaxer d’un geste sûr et professionnel. Elle finit souvent par des petites tapes pour faire circuler le sang et drainer l’ensemble.

Équivaut à : 1 séance de palper rouler de 20 minutes (après je crie au supplice)

 

LA DANSE

Improviser une choré sur « la famille tortue » ? Agiter les bras et les jambes au rythme de « Dansons la capucine »  ? Faire des chenilles sur « mets tes 2 pieds en canard, c’est la chenille qui redémarre » avec gaby dans le porte-bébé ? Rien n’est trop honteux pour faire rire ma fille. Résultat : j’ai le rythme (presque) dans la peau et danse autant que lors d’une soirée en boîte de nuit (que j’ai délaissée depuis quelques mois !!)

Equivaut à : 1 soirée complète en boîte de nuit ou à 1 séance de « Just dance » sur la Wii

 

LA COURSE A PIED

Courir le matin pour aller au boulot une fois que la nounou est arrivée, courir dans les couloirs de ma boite entre 2 réunions pour optimiser la journée de travail millimétrée au poil, courir a la cantine reprendre du gâteau au chocolat, courir pour aller récupérer ma fille après ma journée de boulot… Je ne saurais que citer Alain Chamfort / Alliage : et c’est le temps qui court, court …

Équivaut à : 2 tours de parc Monceau quotidiens

Alors, on ne culpabilise pas de ne pas s’inscrire à la salle de sport à la rentrée !!!

Retrouvez maintenant motherblogger sur facebook !

Soyez averti de la mise en ligne de nouveaux articles en vous inscrivant à la newsletter ici !